DÉLIMITATIONS

 

Ce travail est à la fois un regard sur notre société et une mise en place particulière qui montre ces délimitations, sociales, personnelles et d’autres sortes, qui nous enferment comme dans un ghetto.

Je suis une observatrice de notre actualité. Tout ce qui se passe dans notre société depuis quelques années m’intéresse et forme le thème central de mon œuvre.

Une dégradation sociale ainsi qu’une forme de dirigisme intellectuel et politique se met en place. Nous étions nombreux depuis longtemps à craindre une crise profonde, dont nous n’avons pas encore le mot de la fin.  

À travers le travail plastique et une recherche de matières très gourmande, sans tomber dans le voyeurisme, je préfère l’observation (la télévision et la presse font parfois un travail de voyeurisme et exhibitionnisme très professionnel). J’essaye de parler de ce qui m’interpelle dans le résultat de ces dégâts.

L’art est un moyen comme un autre de parler de politique, et surtout de critiquer la nonchalance avec laquelle notre système se sert des ressources existantes sans penser à l’avenir de ceux qui nous suivent.

Pas mal d’artistes, écrivains, philosophes et même parfois des journalistes ne s’en privent pas… moi non plus.

Lola Granell Novembre 2008

 

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *